[Invader] est un projet non immersif, mais réflexif sur les prisons de Lyon. Nous n'avions que quelques semaines pour répondre à l'appel à idée lancé par la ville en 2009, mais nous tenions à envoyer quelque chose pour faire acte d'un possible à venir. Il nous semblait qu'ici pouvait se dessiner de la ville.

Le dossier peut être télécharger ici

« Pour demeurer sur le territoire français, il faut parler français et sans accent ! », peut-on entendre dans le service des titres de séjour de la préfecture de police. L'étranger doit s'intégrer, c'est l'injonction pour la reconnaissance. Nul envie d'apprendre de lui, juste envie qu'il apprenne de nous. C'est également vrai pour l'étranger de quelques kilomètres, celui qui vient d'un peu trop loin pour être véritablement d'ici. C'est une question que Lalca se pose, la place de ces étrangers ou plus particulièrement comment la ville est faite d'un peu d'ici et de beaucoup d'ailleurs.

Du 16 octobre 2010 au 15 janvier 2011, le Musée d’art contemporain de Lyon, le CAUE du Rhône, la Galerie des Projets, la BF15 et le Lycée Sainte-Marie de Lyon rendent hommage a un artiste et architecte lyonnais majeur disparu le 2 avril 2009.

Nous croyons que pour faire ville contemporaine il faut une vision politique forte, des gens motivés et des projets radicaux ayant pour postulat des questions de société. Nous avons donc participé à l'élaboration du projet du hameau du blat, souhaité par le maire de Beaumont et son conseil municipal, porté par la Fondation de France, dessiné par l'architecte Patrick Bouchain et dont nous avons accompagné les habitants dans un processus de cooptation et de validation financière.