Des pochettes par centaines cousues des mains des couturières du Centre social de Gerland passent à la casserole d'eau bouillonnante … au micocoulier !

Cet arbre, envahissant dans le quartier, a été soigneusement ramassé et haché menu morceaux par Christophe hanry, artiste végétal, qui regarde le tissu de coton blanc se colorer au fil des heures de vert-jaune.
Après un rinçage précis de chaque pochette, séchage ... Le flocage en sérigraphie par une réaction du tanin pris dans le tissu teinté avec du broux de fer, attire de nombreux usagers et habitants. Il devient la nouvelle passion de Paris et de Malick qui jouent à la compétition de celui qui fera le plus beau marquage !
Enfin, enfiler la cordelette dans l'ourlet et y associer les bonnes étiquettes aux bons savons puisque cette année, quatre recettes différentes ont été réalisées : à la bière, au chanvre, à l'avoine-miel et au charbon. Des couleurs et des odeurs variés !
Il aura fallu deux jours, les 30 juin et 1er juillet, pour venir à bout et ainsi que les 400 savons soient mis en pochette. Un atelier où l'on a pris le temps d'échanger sur le soin, sur le quartier et sur soi au rythme du fait main !

Les bonnes volontés de chacun·e ont permis de commencer dès le jeudi après-midi la distribution !

Serigraphie 10

Serigraphie 11

Serigraphie 12

Serigraphie 13